Dix conseils de pro pour réaliser des superbes photos et mettre en valeur une maison à vendre

La photographie immobilière de qualité ne s'improvise pas. Il existe toute une série de règles et techniques à maîtriser avant de réussir à correctement mettre en valeur un bien qui se trouve sur le marché.

Comme il a déjà été montré que les photos immobilière professionnelles augmentent le pouvoir de négociation du vendeur, Pixels In The House vous propose une liste de dix conseils pratiques pour l'amélioration des images de vos annonces.

Bien entendu, certains de ces conseils sont plus faciles à appliquer que d'autres.

Mais que vous soyez un agent immobilier qui se donne à fond pour valoriser les biens de ses clients, ou simplement un particulier qui vend sa maison pour la première fois, tout un chacun pourra apprendre de nouvelles choses en parcourant ces quelques lignes.


#1 : Utiliser un appareil de qualité et un objectif grand-angle

La chose la plus simple à faire pour obtenir des photos immobilières de qualité est d'utiliser un appareil photo de qualité. Le marché d'aujourd'hui contient un grand nombre d’appareils compacts "haut de gamme", mais l’idéal reste toujours le reflex à objectifs interchangeables.

En effet, dans un cadre professionnel il est indispensable d'utiliser des outils professionnels. Les reflex présentent plusieurs avantages par rapport aux compacts ou aux smartphones :

  • Les premier et plus important bénéfice est qu'ils permettent d’employer un objectif d’ultra-grand angle qui rendra les pièces d'un bien immobilier très spacieuses sur les photos. Une bonne composition même dans des pièces très serrées.

  • En plus, les reflex sont munis d’un capteur très grand, ce qui améliore considérablement la netteté des images. Sans une bonne netteté et un piqué elevé, les biens ne sont pas visibles dans toute leur splendeur.
  • Ils offrent également la possibilité de modifier très simplement les réglages importants afin de couvrir toutes les différentes situations d'éclairage de la photo immobilière, que ce soit un couché de soleil devant les larges fenêtres du salon ou la lumière tamisée d'une charmante cave à vin. 

  • Enfin, et ce n'est point à négliger, un appareil de pro inspirera confiance à vos clients : ils sauront que vous mettrez en œuvre tous les moyens nécessaires pour mettre en évidence leur bien.

Pour de plus amples informations sur l'importance d'un appareil de qualité, cliquez sur le bouton ci-contre.


#2 : Mettre de l'ordre dans la maison

Une maison arrangée est une maison accueillante. Prévenez les propriétaires de votre session photo afin que la maison soit propre et rangée à votre arrivée. Pour une annonce immobilière tout comme pour une photo de décoration intérieure, le stricte minimum d'objets quotidiens est préférable.

Autrement, les pièces surchargées deviennent moins agréables à vivre et perdent aussi en impression d’espace. Un potentiel acquéreur ne pourra s’y imaginer et sera peu impressionné par votre travail. 

Faites donc place nette : remettez la vaisselle dans les placards, rangez les vêtement dans les armoires, cachez les produits de beauté dans les salles de bains. Tout ceci améliore énormément la l'aspect de vos photos et met en valeur la qualité du travail que vous faites.


#3 : Éliminer la convergence des lignes verticales

Un des plus grands secrets professionnels des photographes immobiliers porte sur les lignes verticales de l'image. Celles-ci doivent rester parfaitement parallèles aux bords de l’image au lieu de converger vers un point unique. Une telle convergence donnera l’impression d’une construction inclinée et instable.

En effet, sauf pour des exceptions en raison d'un style particulier, les photographies des pros sont toujours très droites. Les maisons restent debout, les murs et les fenêtres d'une pièce sont parallèles et tous les meubles gardent leur formes d'origine. 

Ceci peut paraître un simple détail, mais en réalité c'est essentiel. Le respect de la verticalité met en évidence la puissance, la stabilité et l’élégance architecturale qui parle directement au sous-conscient du visionneur.

Afin d'obtenir de telles images, il est nécessaire que l'appareil soit tenu parfaitement droit en main lors de la prise photo, ou alors que la perspective soit corrigée en post-traitement.


#4 : Ouvrir les stores et allumer les lumières

Afin d’améliorer encore la sensation de grandeur, Pixels In The House vous conseille de laisser entrer un maximum de lumière naturelle. De plus, en allumant également les lampes et luminaires, même en pleine journée, vous obtiendrez une image beaucoup plus chaleureuse et accueillante.

Cela peut sembler contre-intuitif d'allumer les lumières durant la journée, mais il est important d'équilibrer la luminosité externe avec l'éclairage d'intérieur surtout lorsque le soleil brille fortement. Cet équilibre augmente considérablement l'impression d'espace d'une pièce à vivre.

La taille, la clarté et la convivialité sont tous des facteurs décisifs dans le domaine de l’immobilier. Même si les images ne vont pas vendre toutes seules une maison, elle doivent transmettre facilement au lecteur tous les atouts d'un espace. 

En conséquence, il est fort recommandé d’éclairer abondamment les photos que vous associez à vos annonces. 


#5 : Sur-exposer les photos à contre-jour

Si vous venez de suivre le conseil précédent et vous avez ouvert toutes les fenêtres, ou si la couleur dominante de la scène est le blanc, prêtez attention à ceci : votre appareil aura tendance à se focaliser entièrement sur les parties blanches ou brillantes de la scène et diminuera la luminosité du reste de la pièce.

Par exemple, si des rayons intenses de soleil pénètrent dans la chambre par une grande fenêtre, l'appareil essayera de compenser cette lumière forte en réduisant l'exposition totale, ce qui assombrira la photo. Une image d'une salle de bain très blanche comme ci-dessus représente une situation similaire : le fonctionnement typique d'un appareil photo fera que le cliché sortira gris et morne.

Cependant, ce n'est point difficile d'éliminer ce problème ! Afin d’éviter qu'une chambre devienne trop sombre malgré le bel éclairage naturel, augmentez simplement le temps d’exposition de l'appareil à l’aide du bouton marqué comme ci-dessus.

Pour des explications plus détaillées de cette technique, lisez notre article sur comment éviter des photos trop sombres dans l'immobilier.


#6: Faire ressortir les petits détails charmants

Les petit détails peuvent faire toute la différence dans la photographie d'intérieurs et d'architecture. Que ce soit une salle de bain refaite, un parquet en bois massif débordant de caractère ou encore une décoration murale particulière, il faut accentuer les atouts charmants de l’endroit.

Le but est d’intriguer les spectateurs et de provoquer des coups de cœur dès la visualisation des images.

Ceci reste valable pour les annonces immobilières tout autant que pour les hôtels, les restaurants ou tout autre espace commercial qui veut attirer l'attention de ses clients par le visuel. Mêmes les décorateurs d'intérieur feraient bien de mettre en avant les petites touches de personnalité dans leur travail.


#7 : Profiter de la stabilité d'un trépied

Très peu de choses améliorent aussi rapidement les images de vos annonces qu’un trépied de qualité. C'est du matériel légèrement plus encombrant, mais vous ne verrez jamais un vrai professionnel de la photographie immobilière se passer de son trépied.

La raison en est double : premièrement, la stabilisation de votre appareil photo vous permettra de travailler avec une grande profondeur de champ. Cela offrira à vos prises de vues un excellent piqué car la mise au point couvrira toute la pièce.

Deuxièmement, un trépied vous laissera la possibilité d'effectuer des expositions plus longues, de quelques secondes, pour capturer l'intérieur. Cela veut dire une bonne luminosité très peu de bruit dans vos photos immobilières.

Sans ces deux facteurs, vous ne montrerez pas aux acquéreurs le bien dans toute sa splendeur. 


#8 : Eviter la distorsion en libérant les avant-plans

Malgré sa grande utilité, un objectif grand-angle a des inconvénients. Notamment, les photos prises avec un tel objectif peuvent souffrir d'une importante distorsion de la perspective. Afin de minimiser cet effet, faites tout d'abord attention à votre composition !

Laissez l’image respirer en évitant de placer des objets au milieu de l’avant-plan, ou des détails importants près des bords de l'image. Ainsi, non seulement vous montrerez la pièce dans ses proportions normales, mais vous laisserez respirer la photo en conservant l'esthétique de la scène. Dans le doute, photographiez l’espace en diagonale ; cela aide également. 

Ensuite, si vous disposez d'un grand espace à photographier, une distance focale ultra-large n'est pas nécessaire. Après tout, le but est simplement de faire voyager vos clients au milieu de la scène, et en aucun cas de les décevoir sur la surface totale disponible.


#9 : Gérer la lumière difficile avec la technique HDR

Dans des situations d’éclairage complexe où, par exemple, la vue par la fenêtre est tout aussi importante que l'espace intérieur, il s'avère parfois judicieux d'utiliser la technique HDR : High Dynamic Range, ou Haute Plage Dynamique en français.

Cette technique consiste à capturer plusieurs expositions différentes de la même scène afin de les combiner en post-traitement. Cela permet de garder un bon niveau de détail autant dans les ombres que dans les zones très éclairées.

Il s'agit d'un outil très puissant dans l'arsenal d'un photographe immobilier, qui nécessite de la pratique afin d'être mis à bon usage.

Cependant, certains appareils reflex modernes possèdent un mode HDR automatique. Même si les résultats obtenus avec ce mode ne peuvent se comparer avec la technique d'un vrai professionnel, ils restent préférables à une situation de mauvaise exposition de la photo. 

Cliquer ici afin d'apprendre comment maîtriser la technique HDR.


#10 : Éclairer en réfléchissant un flash contre le mur

Enfin, petit mot sur une chose à éviter à tout prix dans la photographie immobilière : le flash intégré à votre appareil. De par son emplacement sur la ligne optique et sa petite taille, la petite source de lumière crée un éclairage inhomogène avec des ombres dures et non-esthétiques derrière tous les objets dans la photo.

En absence d'une alternative, il vaut mieux l'oublier.

Cependant, moyennant un faible investissement financier, il est possible d’acheter un flash externe qui, réfléchi contre le mur ou le plafond, produit une source lumineuse large et agréable. Il agira comme une deuxième fenêtre en dehors du cadre et il équilibra la luminosité de la pièce.

Malgré l'aspect intimidant, ces flash appelés 'cobra' peuvent fonctionner en mode 100% automatique. Comme vous pouvez le constater sur la photo ci-dessus, avec de la pratique, le rendu peut être très naturel, plaisant et homogène.


Bien entendu, en suivant ces conseils, vos photos d'intérieurs seront nettement meilleures que celles faites par la plupart de vos concurrents. Vos clients comprendront qu'ils ont à faire à des spécialistes, des experts dans le marketing visuel d'un bien immobilier.

Cependant, si vous voulez aller encore plus loin, faites appel à Pixels In The House.

La collaboration avec des photographes professionnels vous aidera à sortir complètement du lot. Non seulement vous fidéliserez votre clientèle actuelle, mais vous gagnerez encore plus d'affaires grâce à votre portefeuille de biens que vous avez réellement mis en valeur.

En Belgique, la photographie immobilière professionnelle est encore jeune et assez rare. Profitez-en donc pour vous démarquer de la concurrence et faire rêver vos clients !

Cliquer sur le bouton ci-dessous pour nous contacter et obtenir un devis gratuit.