Quel appareil photo choisir en tant qu'agent immobilier

Avoir des photos exceptionnelles pour les annonces immobilières est très important pour une vente plus aisée. Cependant, même si engager un photographe professionnel pour la réalisation de fantastiques images se justifie très facilement, il existe des situations où l'agent lui-même doit prendre les photos. 

Les avantages d'un appareil de qualité

Si on pense se trouver un jour dans une telle situation, la première question que l'on se pose est "quel appareil utiliser?" Heureusement, la réponse est assez simple: ce qui est important est que ce soit un appareil de type reflex, à objectifs inter-changeables. Ce type d'appareil photo présente de nombreux avantages :

  • Le premier et plus important bénéfice est qu'ils permettent d’employer un objectif d’ultra-grand angle qui rendra les pièces d'un bien immobilier très spacieuses sur les photos. Ainsi, vous n'aurez plus de problèmes pour montrer aux acquéreurs mêmes les chambres les plus serrées.

  • De plus, les reflex sont munis d’un capteur très grand, ce qui améliore considérablement la netteté des imagesSans une bonne netteté et un piqué élevé, vous ne représenterez jamais les biens dans toute leur splendeur.
  • Ils offrent également la possibilité de modifier très simplement les réglages importants afin de couvrir toutes les différentes situations d'éclairage de la photo immobilière, que ce soit un couché de soleil devant les larges fenêtres du salon ou la lumière tamisée d'une charmante cave à vin. 

  • Enfin, et ce n'est point à négliger, un appareil de pro inspirera confiance à vos clients : ils sauront que vous mettrez en œuvre tous les moyens nécessaires pour mettre en évidence leur bien.

Malheureusement, il est impossible de réunir tous ces éléments d'une bonne photographie immobilière en se contentant des appareils compacts, bridges ou des smartphones.

pixels-in-the-house-quel-appareil

Le choix

Néanmoins, la nouvelle est bonne : en réalité il n'est pas nécessaire de payer des milliers d'euros pour avoir le top de la pointe de la technologie moderne. Un agent immobilier faisant ses premiers pas dans l'amélioration de sa photographie immobilière se débrouillera très bien avec un reflex d'entrée de gamme.

En bref, cela veut dire qu'un Nikon D3300, un Canon 1200D ou un Sony A58 suffiraient largement. Que ce soit un reflex de la marque Nikon, Canon, Sony ou autre, ce n'est pas très important.

Le facteur qui fait la toute première différence pour un photographe immobilier est l'utilisation d'un objectif ultra-grand angle. En principe, pour un reflex d'entrée de gamme, cela veut dire une distance focale à partir de 10-12mm.

La chose qui est importante à comprendre est seulement que la distance focale représente "l'angle de vue" d'un l'objectif. Pour une série d'appareils comparables (tous les reflex par exemple) si cette valeur est plus petite, l'angle de vue est plus large. Autrement dit, si la valeur focale est plus petite, l'appareil voit une plus grande partie de la scène.

Quand on parle d'un objectif ultra grand-angle, ou simplement grand-angle, on fait référence à un objectif qui peut prendre une photo d'une plus grande partie de la scène devant nous.

Les objectifs grand-angle

Pour vous donner une idée de la puissance un exemple, regardez les photos ci-dessous. Celle de gauche a été prise avec un appareil compact haut de gamme, alors que la photo de droite a été faite au moyen d'un appareil reflex, doté d'un objectif grand angle.

pixels-in-the-house-appareil-compact-01
pixels-in-the-house-appareil-reflex-01

La différence est assez remarquable. Même si le compact fait partie de la haute gamme, son objectif ne suffit pas pour montrer l'entièreté de la scène. Sur l'image de gauche, on remarque la salle de bain et on devine qu'il y a une terrasse juste à coté. Cependant, il est difficile de bien comprendre l'agencement des éléments.

Par contre, l'image de droite montre clairement la disposition : il s'agit d'un espace living ou d'un couloir, qui réunit une cuisine, l'entrée vers le balcon, la salle de bain et enfin une la porte vers une autre pièce à droite.

C'est cela la grande utilité d'un objectif grand-angle : une seule photo peut contenir quantité d'information suffisante afin de rendre clair l'agencement d'un bien immobilier pour un acheteur potentiel.

Voici une vue superposée des deux photos afin de vous rendre compte facilement de la grande différence d'angle de vue. Placez simplement votre curseur sur la photo afin d'observer le changement.

En conclusion, ce qu'il faut retenir est que ce n'est pas simplement le matériel le plus cher qui prendra les meilleurs photos. En faisant de choix judicieux en terme de matériel et en prenant le temps d'apprendre à s'en servir, il est tout à fait possible d'épater ses clients avec ses photos immobilières.

Néanmoins, cela n'est pas évident. L'investissement est considérable en matière de temps, et les journées des agents immobiliers sont déjà assez remplies. C'est à vous de prendre la bonne décision afin de mieux satisfaire aux besoins de vos clients.